Accueil > Villers-Cotterêts > VILLERS à la Belle Epoque

VILLERS à la Belle Epoque

mardi 14 juin 2005, par Destrez.D

La place du Docteur Mouflier, qui à l’époque s’appelait la Place Centrale.




Jusqu’en 1920, c’est autour du Beffroi et dans les rues voisines que se tenait le marché hebdomadaire.




Mutilée au cours de la guerre 1914-1918, la Tour de l’Horloge ou Beffroi comme l’appelaient pompeusement nos concitoyens, a été rasée malgré l’opposition d’une partie de la population ( ce qui n’est pas sans rappeler des faits récents...).Les magasins situés à l’arriére-plan, eux aussi trés endommagés ont fait place à un moderne "Hôtel des Postes".




_C’est Alexandre Dumas, superbe et imposant, qui saluait les voyageurs arrivant en gare. Inaugurée en 1885, la statue était en bronze. Fondue à la derniére guerre, elle a été remplacée par une oeuvre plus moderne, en pierre, placée dans un nouveau quartier, et qui n’a pas satisfait ceux qui ont la nostalgie du passé.




Une noce, place centrale.



Réplique de celle du Louvre, la Diane Chasseresse rappelle que nous sommes au pays des forêts et des Chasses.


On n’est pas trop pressé en 1900, la ciculation est"timide"sur les pavés inégaux. Les passants n’hésitent pas à poser pour notre photographe, nous donnant d’utiles renseignements sur le costume cotterézien.


Route de Paris, et bientôt nous sommes dans la campagne. Nous rencontrons un charretier qui vient de dételer. Depuis de nouvelles habitations ont remplacé la plupart des constructions.


Un peu plus loin la Fontaine Démoustier (on a aussi écrit Fontaine Gilbert, du nom du sculpteur) retiendra toute notre attention. C’est maintenant "la coquille"...

à suivre...